Aller au contenu
Home » Où acheter un vrai mala ?

Où acheter un vrai mala ?

où acheter un vrai mala

Que ce soit pour des raisons religieuses, spirituelles ou pour “coller” au plus près à la mode du moment, de plus en plus de monde s’intéresse aujourd’hui au collier mala. En effet, ce bijou qui sert de talisman aux moines bouddhistes depuis 3 millénaires, est devenu très tendance ces dernières années.

Il n’y a qu’à voir combien d’entre eux sont pendus autour des cous et poignets de la population occidentale pour se rendre compte du succès actuel des malas. Mais où trouver un véritable mala ? Et comment être sûr de ne pas acheter un collier de contrefaçon ?

Historique du collier mala

Le collier mala a été conçu il y a plus de 3000 ans en Inde ancestrale et, dès le départ, il avait vocation à devenir un objet sacré, parce composé de 108 perles, le collier mala est connecté à Bouddha l’Illuminé et aux textes sacrés des religions Hindouistes, lesquels sont très liés au nombre 108.

Alors, très vite les moines Bouddhistes de toute l’Asie du Sud-est l’adoptent, et s’en servent comme amulette, durant leurs nombreuses prières quotidiennes. Tout comme les populations qui, du Tibet au royaume de Siam, en passant par le Cambodge et la Birmanie, commencent aussi à en posséder un qui leur soit propre.

Il faut attendre les années 80 du siècle dernier, alors que le tourisme mondial est en plein essor, pour que les occidentaux s’intéressent à la philosophie de vie Bouddhiste et à sa culture inspirée de sagesse et de sérénité.

A tel point que le Yoga et la méditation sont aujourd’hui très pratiqués en Europe et aux Etats-Unis, et que le collier mala est devenu un bijou à la mode, dans nos contrées occidentales.

Comment se présente un collier mala ?

Le collier mala, qui se traduit par « guirlande de perles » en vieux langage sanskrit indien, est donc toujours composé de 108 perles. Enfilées les unes collées aux autres sur un fil cordon ou macramé, ces 108 perles peuvent être en bois de santal ou de roble, ou en graines de rudraksha, que l’on ne trouve qu’en Inde.

Mais, le collier mala est aujourd’hui souvent composé de pierres naturelles semi-précieuses, celles-là même dont on se sert comme pierres de soins en lithothérapie. Ainsi, le collier mala peut être monté avec des minéraux comme de l’onyx, de l’azurite, du lapis lazuli, de l’œil de tigre ou de la pierre de lune par exemple.

Dans ces cas-là, outre être un beau bijou évoquant la l’évocation à la sagesse et à la spiritualité, il devient aussi un accessoire de soins énergisants, tant ces pierres naturelles sont emplies de fluides vibratoires bénéfiques à notre organisme et à notre bien-être moral. Avec ses 108 perles, graines ou pierres, le collier mala est assez long, et peut aussi être assez lourd à porter.

C’est pourquoi, quand on est gêné par le poids autour de son cou, il n’est pas rare qu’on l’enroule sur plusieurs tours autour d’un de ses poignets. Et, pour plus de confort, on conçoit ces dernières années des bracelets malas faits de 21 pierres ou perles, bien plus pratiques à porter, tout du moins pour les occidentaux.

Où se procurer un véritable mala ?

Il est certes très facile et peu coûteux de se procurer un véritable collier mala en se rendant en Asie du Sud-est, là où ils sont conçus par les autochtones, avant d’être bénis par les moines des temples voisins. Mais ce pays est lointain et tout le monde n’a pas le temps ou les moyens de voyager.

Alors, il convient de se rendre chez les revendeurs de pierres naturelles de lithothérapie, de plus en plus nombreux sur le marché occidental, soit au sein de boutiques spécialisées comme Dailylama, soit sur des étals de marchés hebdomadaires, ou encore sur des sites web dédiés aux pierres de soins et autres minéraux naturels. Il en existe en quantité de nos jours.

Il n’est donc pas toujours évident de faire un choix et de dénicher le plus professionnel d’entre eux, bien que certains de ces sites soient des plus parfaits pour commander en ligne un véritable bracelet mala ou une simple pierre de lithothérapie.

Le conseil à suivre pour choisir un site qui vend des pierres de qualité, est de ne pas se fier à des prix peu élevés, car il n’est pas logique d’acheter une pierre semi-précieuse au prix de 2 tomates au supermarché !

Se méfier des contrefaçons de colliers et bracelets mala

Comme pour tout ce qui a un tant soit peu de valeur, il existe de nombreuses contrefaçons de pierres naturelles de lithothérapie. Comme on l’a dit, ces minéraux sont emplies d’énergies vibratoires qu’ils ont emmagasinés en restant durant des millénaires au contact d’une roche, constamment en proie aux changements d’ères et aux conditions climatiques extrêmes.

C’est ce qui fait qu’outre leur beauté, ces pierres naturelles ont de la valeur, qu’elles sont donc recherchées et très vite revendues de nos jours. Mais c’est aussi la raison pour laquelle les contrefaçons existent.

On trouve en effet sur le marché des pierres fabriquées par l’homme, artisanalement ou industriellement et revendues comme étant des pierres naturelles. Elles peuvent être en verre, ou bien plus grossièrement en plastique et certains modèles sont parfaitement reproduits et montés en bracelets dits mala. Il faut donc se méfier et n’acheter que dans un endroit où l’on est sûr de la qualité.

Il est ainsi opportun de vérifier les avis des internautes sur les FAQ ou de se renseigner sur des sites spécialisés qui répertorient les bons revendeurs de pierres naturelles, car il en existe tout de même un peu partout.

Pour info, lorsque l’on prend une véritable pierre naturelle au creux de sa main, cette dernière doit toujours être plus ou moins froide, même si elle est exposée en plein soleil au mois d’août !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.