Home » Méditation pour enfant

Méditation pour enfant

méditation pour enfant

Si la vie effrénée que nous vivons nous pousse parfois à chercher un peu de sérénité, on oublie parfois nos enfants qui, en suivant le même rythme que nous, subissent eux aussi le stress qui en découle. Anxiété liée aux performances scolaires, troubles du sommeil ou hyperactivité guettent nos chérubins, d’autant plus à un âge où il est difficile de mettre un nom sur ce qui les trouble.

Puisque nous prenons tant soin de la forme physique de nos enfants, pourquoi ne pas leur donner aussi des clés qui les mèneraient à un meilleur équilibre émotionnel et mental?
La méditation leur permettra de se rapprocher de leurs sensations, de combattre leurs frustrations et d’être plus à l’écoute du monde qui les entoure.

Les bienfaits de la méditation pour votre enfant

Pratiquer la méditation de manière régulière apportera de nombreux bienfaits à votre enfant dont il bénéficiera tout au long de sa vie :

  • En luttant contre les troubles du sommeil. La routine du sommeil est très importante pour votre enfant, il a besoin de plus de sommeil que vous (de 10 à 11 heures en bas âge) et pour que ce sommeil soit réparateur, la méditation peut s’avérer être une aide précieuse.
  • En diminuant les troubles de l’attention et hyperactivité. Associés à d’autres troubles (troubles de l’apprentissage par exemple), ils sont une source de frustration constante que l’enfant ne sait pas expliquer. La méditation, en l’aidant à prendre conscience de l’instant présent et à se détacher des distractions, renforce sa capacité à se concentrer.
  • En boostant sa créativité. Le manque de confiance en soi ou l’auto censure sont des freins au développement créatif de l’enfant. Par la relaxation et la concentration sur sa propre respiration, il laissera à son esprit plus d’espace pour la pensée créative.
  • En lui permettant de mieux gérer ses émotions. Un enfant trop émotif canalisera mieux son énergie par la pratique de la méditation et abordera les relations avec les autres de manière plus sereine. Cela développera son empathie et le rendra plus volontaire lors d’activités collectives.
  • En apaisant son stress de manière générale. Beaucoup d’écoles font déjà appel à des programmes de méditation pleine conscience (Mindfulness) pour aider les étudiants à gérer le stress lié à la compétition scolaire, aux examens, etc.

Méditons à la maison tous ensemble

Dès 3 ans, de nombreuses activités sont déjà des activités méditatives, comme le coloriage ou l’écoute de son environnement. Mais c’est vers 5 ans environ, quand la conscience de son corps et de son environnement est plus développée, que des petits exercices de méditation deviennent abordables.

Choisissez un endroit calme et à un moment où l’enfant est disponible (pas surexcité) et commencez par des séances courtes pour ne pas que ça devienne ennuyeux pour lui. Il est important de noter que vous ne devez pas forcer l’enfant, mais l’accompagner dans cette démarche, montrer l’exemple et pourquoi pas en faire une activité amusante pour toute la famille.

Trois exercices simples à réaliser

  • Se relaxer pendant 10 respirations : si votre enfant est énervé ou simplement triste, demandez-lui de poser les mains sur son ventre, puis de compter à chaque fois qu’il monte et redescend, pendant 10 respirations. Quel est son ressenti après l’exercice ? Sa frustration a-t-elle un peu diminué? Peut-il mettre un nom sur ce sentiment désagréable ?
  • Lui demander quelle est sa météo intérieure : souvent utilisée dans les maternelles, la métaphore de la météo intérieure s’apparente à de la méditation de pleine conscience et permet à l’enfant de visualiser et d’exprimer les différentes émotions qui le touchent au quotidien. Voit-il du brouillard ou de la pluie ? A quoi l’assimile-t-il ?
  • Se concentrer quand il accomplit un geste simple : quand il mange ou simplement quand il se lave les mains, demandez-lui de ralentir son geste et d’exprimer ce qu’il ressent au toucher, à l’odorat ou au goût en accomplissant ces petits gestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *