Home » Méditation anti-stress

Méditation anti-stress

méditation anti stress

Nous sommes, tout au long de notre vie, confrontés à des situations stressantes qui vont des désagréments quotidiens aux soucis plus graves, comme la maladie. Ce stress inonde le corps d’hormones et rend anxieux, voire colérique.

Vous avez, chaque jour, le sentiment que vos pensées négatives s’accumulent et s’agitent dans votre esprit, vous laissant sans réponses face aux blocages qu’elles provoquent ? Et si vous tentiez la méditation afin de restaurer votre paix intérieure ?

En effet, la méditation peut vous permettre de changer la façon dont vous appréhendez intérieurement les circonstances extérieures et à mieux gérer vos émotions, donc à fortement réduire votre niveau de stress. Comment ? En vous recentrant sur vous-même et sur l’instant présent.

Reprendre le contrôle de soi

Vous aurez, en méditant régulièrement, plus de facilité à accepter que vous ne pouvez changer le passé et prendrez conscience que vous pouvez simplement faire de votre mieux dans le présent. Cela vous encouragera à vous aimer sans condition et à accepter vos défauts plus facilement, donc à moins vous culpabiliser et à mieux réagir face aux situations qui vous préoccupent.

Si un nombre croissant de recherches scientifiques soulignent les bienfaits de la méditation pour la santé mentale, certaines suggèrent même qu’elle peut aider à soulager certaines conditions physiques souvent aggravées par le stress (asthme, cardiopathie, hypertension artérielle, etc.).

Vous pouvez pratiquer la méditation de bien des façons pour vous apaiser quotidiennement et il serait difficile de toutes les nommer. Néanmoins, certaines techniques méritent d’être essayées.

Trois techniques de méditation anti-stress

La méditation Vipassana

« Vipassana permet la transformation de soi par l’observation de soi »

La Vipassana est une pratique ancestrale venue d’Inde qui a fortement influencé les différents principes de méditation postérieurs. On la pratique les yeux fermés en focalisant sur nos cinq sens, mais aussi sur nos processus mentaux (pensées et émotions) afin de s’ancrer dans le présent. Cette technique est proche de ce qu’on appelle aujourd’hui la méditation pleine conscience (mindfulness).

Sa pratique est facile. Pour commencer, asseyez-vous au sol et croisez vos jambes de manière confortable. Redressez votre dos et relaxez votre corps. Fermez maintenant les yeux et respirez normalement. Concentrez-vous sur votre respiration naturelle et ce que vous ressentez. Soyez bien conscient de chaque inspiration et expiration. Observez vos pensées et sensations sans réaction ni jugement. Si quelque chose vous distrait, observez-en la source simplement puis reprenez votre respiration. Commencez par pratiquer sur des temps courts, de 5 à 10 minutes et augmentez au fur et à mesure jusqu’à 15 minutes si vous le pouvez.

La méditation zen

« Se connaître soi-même, c’est s’oublier. S’oublier, c’est s’ouvrir à toutes choses » – Maître Dogen.

Appelée aussi Zazen, qui renvoie au nom de la posture (en japonais, « za » veut dire « être assis » et « zen » signifie « méditation »), la méditation zen est la pratique quotidienne des nonnes et moines japonais. Elle invite à vider son esprit : les images et pensées passent dans l’esprit comme des « nuages passent dans le ciel ».

Afin de mettre en pratique, choisissez un endroit calme et confortable. Asseyez-vous face à un mur en lotus ou en demi-lotus, idéalement sur un coussin, les genoux au sol. Vous garderez le dos et la tête droits, mais les épaules relâchées et le menton rentré. La main gauche posée sur la main droite, paumes tournées vers le ciel, ou position du mudra cosmique, respirez normalement de la façon qui demande le moins d’effort. En parvenant à vous focaliser uniquement sur votre respiration, votre esprit oubliera son lot de distractions et vous sortirez de votre séance libérée du stress quotidien.

La méditation transcendantale

Introduite en Occident en 1955 par Maharishi Mahesh Yogi (1917-2008), cette forme de méditation simple et naturelle demande peu d’efforts. Elle consiste à répéter des mantras pour éloigner toute dispersion de la pensée. Ces formules répétées éloignent toute dispersion de la pensée et permettent d’accéder à un apaisement proche de la béatitude, « l’éveil au repos ». Elle se pratique en général deux fois par jour, chaque session durant environ 20 minutes.

Pour débuter asseyez-vous dans un endroit paisible, fermez les yeux, détendez-vous et respirez naturellement. Sans penser à rien, commencez à vous répéter mentalement ou à voix haute votre mantra : une phrase ou un mot apaisant. Vous saurez trouver celui qui vous correspond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *